Revenir au site

La rencontre amoureuse, injonction personnelle au bonheur ou pression sociale ?

· Amour,Rencontres,Dictat social,Mindset,Mood

A moins d’être malhonnête ou d’avoir un esprit de contradiction, rares sont ceux qui vous contrediront si vous avancez l’idée selon laquelle l’amour apporte un supplément d’âme à la vie et au quotidien. Il est vrai que l’amour a cette faculté de rendre heureux. En témoignent la littérature et le cinéma pour ne citer que ces deux champs.

Par extension, le couple et le mariage ont longtemps été érigés en idéal social allant même jusqu'à représenter un devoir et une norme. Cet ordre a bien évolué avec la libéralisation des moeurs. Désormais, les célibataires ne sont plus stigmatisés comme des êtres transgressifs ou subversifs de cet ordre social.

Il n’en demeure pas moins une certaine pression de groupes, inégale selon le genre et l’environnement social. L’imaginaire collectif hérite encore aujourd’hui de ce modèle. Même si celui-ci est beaucoup plus diffus et moins rigide qu’à une époque passée.

Savez-vous que pendant la première moitié du XXe siècle, quand la norme était à l’union arrangée, l’amour véritable se vivait caché ? ;-)

Les rencontres étaient fortuites, faciles et le mariage rapidement engagé.

Aujourd’hui, nos modes de vie ont allongé le temps du célibat. Il en résulte un besoin permanent de renouveler son cercle de connaissances pour trouver des compagnons de plus ou moins longue durée. Et nous pouvons constater que ce besoin se fait parfois pressant pour ne pas dire oppressant chez certaines personnes.

La rencontre peut faire l’objet d’une recherche, se traduisant par un objectif de vie. Attention toutefois à ne pas sombrer dans l’obsession. Car c’est un engrenage qui peut vous mener au résultat inverse. L’obsession de la rencontre pourrait bien avoir des effets pervers et contre productifs.

Et un des corollaire de cette obsession, la peur d’être seul pourrait bien vous amener à sortir avec des personnes qui ne vous correspondent pas, par exemple. Aussi, la quête effrénée de votre +1 pourrait bien vous prendre trop d’énergie, de place et de temps.

Laissez de la place au hasard, n’hésitez pas à engager la conversation avec les autres. La rencontre non provoquée, fortuite et vivante n’en sera que plus savoureuse. Pour cela, nous vous conseillons de sortir un maximum en adoptant une posture ouverte aux autres.

Nous vous conseillons également d’étoffer votre cercle d’amis en participant à des activités qui vous plaisent, à des soirées entre collègues ou de connaissances par exemple.

Pour ceux qui fréquentent encore les sites de rencontres, saviez-vous que, selon une une étude de l’IFOP de 2018, les applications donnent l’illusion de la rencontre facile mais en réalité, 500 swipes n’aboutiraient environ qu’à 3 ou 4 rendez-vous physiques ?!

Qu’elles proviennent de votre intuition personnelle ou de la société plus largement, ces prérogatives de l’amour peuvent souvent se montrer tyranniques.

Prenez du recul ! Moins vous y penserez, moins vous vous focaliserez dessus. Plus vous accorderez de temps aux loisirs et aborderez la rencontre avec légèreté, plus vous serez enclin à croiser la personne que vous aimeriez rencontrer !

Même aux soirées Nice To Meet You, vous devez vous y rendre en mode cool en gardant à l'esprit que ce sont des occasions et des opportunités parfaites pour y rencontrer des personnes susceptibles de vous plaire. ;-)

Audrey de Nice To Meet You

www.nicetomeetyou.paris

[Sortez. Rencontrez. Vivez]

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK